Opel nous présente le Opel Crossland X et c’est pas forcément beau à voir

Que dire ?

Ce modèle traduit un beaucoup les tendance actuelles des constructeurs qui sont en train de doucement métamorphoser leur monospaces en crossover. Ce Crossland X a été conçu pour remplacer le Meriva arrivé un peu en bout de course il faut le dire. Alors que le Meriva était petit monospace pas super beau esthétiquement et ça vous ne pourrez pas trop me contre dire, le Crossland lui adopte une conception assez différente, plus robuste avec plus de garde au sol. A l’avant , il arbore la calandre actuelle Opel. Les phares sont plutôt réussis je trouve après le reste je ne préfère pas trop m’éterniser car là j’ai vraiment du mal. Surtout quand je vois les inserts chromés…là je capitule. Vous en jugerez par vous-même !

Avec une longueur de 4,21 mètres, il est plus court de 16 centimètres qu’une Astra mais en même temps, il est 10 centimètres plus haut. Le coffre est généreux avec un volume de 410 litres avec la banquette en place: cette dernière est également coulissante sur 15 cm pour une meilleure modularité et offrir 520 litres de coffre, et peut aussi se rabattre pour porter la capacité à 1.255 litres. A l’intérieur, le dessin de la planche de bord est inspiré de l’Opel Astra, avec une ergonomie épurée faisant la part belle à l’écran tactile de 8 pouces intégré en son centre, doté du système IntelliLink embarquant les services connectés Opel OnStar et équipé d’un hotspot Wi-Fi 4G. Le reste des équipements se montre à la page avec un affichage tête haute, une caméra de recul à 180°, un éclairage à LED, le freinage d’urgence avec détection des piétons ou encore un volant chauffant. Ce qui rend le Crossland X encore plus polyvalent. Fournie par PSA, la gamme mécanique compte trois 3 cylindres 1.2 essence de 82, 110 et 130 chevaux, et deux 4 cylindres 1.6 turbo diesel de 100 et 120 chevaux entraînant les seules roues avant donc, par l’intermédiaire de boîte manuelle.

Genève 2017 ?

Le constructeur au Blitz reste encore évasif sur les offres moteur. Il se contente d’indique que ce nouveau modèle sera disponible en essence, en Diesel et en LPG. Il y aura également au moins une motorisation avec boîte automatique. Le Crossland X, qui ne sera curieusement pas au salon de Genève, sera en revanche dans les concessions à partir de la deuxième quinzaine de juin.

N’hésitez pas à donnez votre avis ça m’intéresse !

Pardonnez-leur le choix de la musique lourdement germanique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *